Catégorie

Archive pour la catégorie « Expressions »

Changer son fusil d’épaule

Changer son fusil d'épaule dans Expressions fusil1

Signification : Changer d’opinion.

Origine : Dans cette expression apparue à la fin du XIXe siècle, le fusil représente les opinions. Elle signifie que l’on peut observer chez quelqu’un un changement dans ses attitudes ou dans ses points de vue, comme on pourrait observer un soldat qui modifierait sa façon de tenir un fusil.



Faire d’une pierre deux coups

Faire d'une pierre deux coups dans Expressions pierre

Signification : Réussir à atteindre deux objectifs à la fois.

Origine : Dès la Préhistoire, la fronde fut utilisée comme arme de chasse. Lorsque le chasseur tuait deux oiseaux avec une seule pierre, on disait qu’il faisait « d’une pierre deux coups ». Aujourd’hui, l’expression a toujours le même sens d’atteindre deux objectifs en même temps ».



Un colosse aux pieds d’argile

Un colosse aux pieds d'argile dans Expressions colosse

Signification : d’apparence puissante, mais fragile en réalité.

Origine : la Bible raconte que le prophète Daniel devina un rêve qu’avait fait Nabuchodonosor, le roi de Babylone. Daniel lui conta son rêve : le roi avait vu une immense statue à la tête d’or, au torse et aux bras d’argent, aux cuisses de bronze et aux jambes de fer. Quant à ses pieds, ils étaient faits d’argile et de fer. Une pierre se serait alors détachée d’elle-même, frappant la statue aux pieds, ce qui les brisa et entraîna le bris de la statue toute entière. Le prophète confia alors au roi de Babylone qu’il pensait que les parties de la statue et la matière dans laquelle elles étaient faites représentaient son empire, ainsi que les trois empires qui lui succéderont : les empires Perse, Grec et Romain. On emploie aujourd’hui cette expression pour figurer qu’une puissance ou qu’une personne d’apparence forte peut finalement s’avérer très fragile dans la réalité.



Mettre les petits plats dans les grands

Mettre les petits plats dans les grands dans Expressions plats

Signification : faire des frais pour plaire

Origine : cette expression du XIX° siècle signifie que l’on engage des frais ou que l’on fait de gros efforts pour plaire à quelqu’un. Dans la langue, un petit plat est, en général, de la nourriture cuisinées avec soin et les grands plats ne sont autres que la vaisselle luxueuse. « Mettre les petits plats dans les grands » signifie donc que l’on prépare un bon repas où la nourriture est abondante. Au sens figuré, l’expression sous-entend que l’on fait des efforts.



Taper dans l’oeil

Taper dans l'oeil dans Expressions taperoeil

Signification : plaire à quelqu’un

Origine : au XVII° siècle, on disait d’une femme qui plaisait à un homme qu’elle lui « donnait dans la vue ». Le passage du verbe donner à taper se serait effectué au milieu du XIX° siècle, donnant ainsi plus de force à l’expression. « Taper dans l’oeil de quelqu’un », c’est l’éblouir, beaucoup lui plaire. L’expression peut également être employée pour des objets matériels qui plaisent beaucoup.



Rompre le charme

Rompre le charme dans Expressions charme

Signification :  casser une situation idéale

Origine : le mot charme est issu de carmen, un chant magique que l’on utilisait pour les incantations. Un charme était donc un sort jeté, un phénomène magique que l’on ne pouvait briser qu’avec une contre formule. Dans cette expression, il correspond ici ç une situation sinon idéale, du moins idéaliste de laquelle une personne n’a pas envie de sortir. « Rompre le charme » signifie donc que l’on brise ses illusions.



Etre l’avocat du diable

Etre l'avocat du diable dans Expressions avocat_diable

Signification : défendre une opinion contraire à celle de la majorité

Origine :  dans le droit religieux, on appelait « avocat du diable » le clerc qui était chargé de trouver des arguments contre la canonisation d’une personne décédée, de discuter les mérites de celle-ci. Aujourd’hui, « se faire l’avocat du diable », c’est défendre une opinion que la majorité pense mauvaise. En général, il s’agit d’une technique malicieuse consistant à proposer des arguments contraires à la thèse que l’on soutient soi-même, de façon à enrichir le débat et à en ressortir le plus neutre possible.



Ca ne paie pas de mine

Ca ne paie pas de mine dans Expressions mine

Signification : cela a un aspect extérieur qui n’inspire pas confiance

Origine : cette expression semble être apparue vers 1835. Elle signifie qu’une chose ou une personne n’inspire pas confiance, de par son aspect extérieur. Déjà au XVII° siècle, on utilisait la forme « payer » dans le sens de « faire preuve de ». Le nom « mine, quant à lui, pourrait être issu du breton « min » qui signifie « bec, museau ». « Ne pas payer de mine » sous-entend que quelque chose a un aspect peu engageant.

 



Mettre sa main au feu

Mettre sa main au feu dans Expressions main

Signification :  affirmer ses propos avec ferveur

Origine : Au Moyen-Age, lorsque les enquêtes concernant la culpabilité  d’une personne s’annonçaient longues et fastidieuses, on préférait soumettre les accusés à une épreuve appelée « le jugement de Dieu ». Celle-ci existait de différentes manières. Il pouvait s’agir de tournois, de duels mais également d’autres formes d’épreuves beaucoup plus radicales. On attachait parfois un accusé par les poignets et par les chevilles et on le jetait dans l’eau. Si son corps flottait, c’est qu’il était coupable. Il pouvait également s’agir de tenir dans ses mains une barre de fer sortant des braises ou encore de laisser sa main dans les flammes. Si elle en ressortait indemne, cela signifiait que l’on était innocent. « Mettre sa main au feu » est donc une référence à ce « jugement de Dieu » et on l’emploie lorsque l’on cherche à convaincre une personne que l’on a raison.



De but en blanc

De but en blanc dans Expressions butblanc

Signification : directement

Origine :  dans le domaine militaire, la butte était un tas de terre sur lequel devait être placé le canon. Le blanc, quant à lui, désignait la cible à atteindre. De « butte en blanc » signifiait donc qu’il fallait tirer d’après la trajectoire la plus courte. Aujourd’hui, on emploie encore cette expression mais le sens y est plus figuré. Il ne s’agit pas de tirs mais de paroles. Dire les choses de but en blanc, c’est donc les dire directement sans faire de détours.



12